Une Église pastorale se caractérise par les critères suivants :

Le ministère du pasteur se préoccupe de trois choses concernant l’Église.

  1. Il veut protéger le troupeau.
  2. Nourrir le troupeau.
  3. Multiplier le troupeau.

Peu importe ce qui se produit, il veut accomplir ces trois choses.

D’un autre côté, les apôtres eux sont préoccupés de faire avancer l’Église, faisant avancer stratégiquement le royaume de Dieu dans des places où il n’a pas encore été. Les pasteurs eux s’occupent de protéger, nourrir et multiplier les gens. Il va résister à tout ce qui semble vouloir menacer ces trois objectifs.

Alors, nous voyons aujourd’hui les évangélistes évangéliser pastoralement. Les prophètes prophétiser pastoralement et les apôtres diriger pastoralement. Au lieu d’être une Église apostolique comme celle du premier siècle, nous sommes largement une Église pastorale.

Voici des exemples de ce que je veux dire par évangélistes, prophètes et apôtres influencés par le ministère pastoral.

Évangélistes disent : Venez et donnez votre cœur à Jésus afin d’être protégés du monde, nourrir votre âme affamée et faire de vous des membres de l’Église jusqu’au jour où l’enlèvement aura lieu et que nous pourrons partir d’ici.

Prophètes : Ainsi parle l’Éternel, il veut vous envelopper de ses bras protecteurs, nourrir votre âme affamée et vous faire vous sentir bien au sujet de vous-mêmes.

Apôtres : Dieu m’a envoyé pour diriger l’Église dans des choses plus grandes et meilleures afin que soyez en sécurité, bien nourris et que vous rejoigniez mon réseau.

Ces messages ne sont pas mauvais. Mais, ils ne sont pas apostoliques. Notez les différences entre le message prêché dans le NT et le message prêché aujourd’hui. Le message du NT* est centré sur Dieu alors que le message de l’Église d’aujourd’hui est centré sur l’homme. Le message du NT vous conduit à devenir une meilleure personne et les messages que nous entendons aujourd’hui essaient de vous donner une vie meilleure. Dans le NT Jésus et les apôtres appellent les gens à renoncer à leur vie pour l’évangile. Aujourd’hui, l’évangile est utilisé pour que les gens se sentent mieux au sujet de leur vie.

Nous devons nous questionner sérieusement au sujet de l’évangile qui est prêché dans beaucoup d’Églises aujourd’hui. Nous avons créé un évangile qui se plie aux désirs charnels de l’humanité.

Comment reconnaît-on quelqu’un qui est appelé à être apôtre et qui se dit un apôtre ?

Presque sans exception, les apôtres sont des bâtisseurs et des gouverneurs. C’est ce qui les distingue des prophètes, des évangélistes, des pasteurs, et des enseignants de la Parole. Il y a bien d’autres qualités que nous pourrions examiner, ces deux qualités sont suffisantes pour comprendre le côté unique du don apostolique.

Certains pourraient dire que les fruits d’un apôtre sont les grands miracles. Mais les prophètes, les évangélistes, les pasteurs et les enseignants peuvent tous accomplir des miracles. Même les chrétiens qui ne sont pas appelés dans l’un des cinq ministères peuvent voir des miracles, des signes et des prodiges dans leur vie. Vous n’avez pas besoin d’être un apôtre pour faire cela. D’autres disent que le fruit d’un apôtre est d’attirer de larges foules dans les stades. Mais les évangélistes peuvent faire cela aussi. Beaucoup de pasteurs le font chaque semaine. Alors, pourquoi aurions-nous besoin d’un apôtre ?

  1. Bâtisseurs : Quand un apôtre bâtit, il aime commencer avec la fondation. Le fruit du don apostolique les conduit à aller là où personne n’a pas été encore et bâtir à partir du sol. Cela peut être difficile parfois parce qu’ils préfèrent bâtir à partir de leur propre vision plutôt qu’utiliser le plan qu’une autre personne a en tête. Paul a dit dans 1 Corinthiens 3.10, « Selon le don que Dieu m’a fait, j’ai placé les fondations comme un bon constructeur. Un autre construit dessus. Mais chacun doit faire attention à la façon de construire dessus. » Ensuite, dans Éphésiens 2.20, Paul répète son analogie avec la construction lorsqu’il parle au sujet de l’Église « vous êtes devenus la maison qui a pour fondation les apôtres et les prophètes. La pierre principale, c’est le Christ Jésus lui-même. »
  2. Gouverneur : les apôtres savent comment leader. Ils savent comment faire avancer un groupe. Ils savent comment faire sortir ce que les gens ont de meilleur en les plaçant dans des situations où ils peuvent réussir. Ils savent comment récompenser les gens quand le travail est fait et ils savent comment corriger les personnes quand ce n’est pas fait. Ils sont stratégiques et visionnaires. Ils savent comment prendre un rêve du stade conceptuel jusqu’à sa réalisation. Ils sont pratiques et pragmatiques. Les apôtres ne sont pas des despotes, mais ils ne sont pas du style politiciens qui essaient de plaire à tout le monde. Ils savent à quel moment ils doivent garder leur position et à quel moment ils doivent concéder. Général d’armée et cœur de mère ou de père qui sait prendre soin de ses enfants. Ils vont appliquer ce que Jésus a établi et qui définit l’apostolique pour tous les ministères. « Toutes les ressources, la main-d’œuvre, les structures et les procédures dans l’Église et dans le ministère sont concentrées sur l’établissement et l’avancement du royaume de Dieu dans les systèmes et les sphères des nations du monde. » C’est une description du gouvernement.

Description du gouvernement : « Toutes les ressources, la main-d’œuvre, les structures et les procédures dans l’Église et dans le ministère sont concentrées sur l’établissement et l’avancement du royaume de Dieu dans les systèmes et les sphères des nations du monde. »

C’est Dieu qui donne le don. Il utilise ensuite l’Église pour commissionner la personne dans le ministère. La confirmation de l’appel va venir de deux sources : de ceux que vous suivez et de ceux qui vous suivent. Ceux qui sont en autorité sur la personne doivent être capables de reconnaître le fruit dans sa vie et la commissionner dans le ministère apostolique.

Voilà donc l’ère nouvelle dans laquelle nous entrons.

La nouvelle outre sera une Église apostolique où les cinq ministères travaillent ensemble afin que les saints deviennent des disciples qui exerceront leur influence dans le monde pour l’accroissement du royaume de Dieu sur terre. Le vin nouveau sera versé dans les Églises qui se laisseront transformer. Il y a déjà tout un mouvement qui est commencé dans cette direction, mais il ne fait que commencer. Les enfants de Dieu vont entrer dans une nouveauté de vie par laquelle ils découvriront que la chose la plus désirable au monde est la sanctification. Je parlerai de la sanctification et de ses bénéfices dans les prochains messages.

Il est absolument primordial que tous fassent de Jésus leur Seigneur. Une personne peut être sauvée, baptisée par immersion, aller à l’église le dimanche, prier sans jamais avoir fait de Jésus son Seigneur. Je vous laisse avec une question. Sauriez-vous confirmer que Jésus est votre Seigneur et expliquer comment cela se voit ?

Ne tirez pas sur le messager. Envoyez un courriel à Dieu si la question vous dérange.

*Nouveau Testament